·         Travail en équipe:

 

1.    Analysez le dossier sur l’Impressionnisme ;

2.    Faites des recherches sur l’impressionnisme ;

3.    Déterminez les mots clés de l'impressionnisme;

4.    Réalisez des cartes conceptuelles sur l'Impressionnisme

5.    Jouez avec les mots : réalisez un « logo » avec le mots clés

6.    Exercez-vous avec l'analyse des œuvres de Sisley, Manet, Monet, Renoir

7.    Sur la base de tout ce que vous savez, préparez une interview à C. Monet.

8.    Sur la base de tout ce que vous savez, réalisez une présentation multimédia.

·        Exercices individuels

1.

 

2.

 

Vous allez d’abord lire le texte en noir, puis vous allez compléter le texte en bleu

Monet, le peintre impressionniste par excellence, est né en 1840 à Paris mais il a grandis au Havre où son père avait un commerce. Plutôt indépendant, il menait une vie insouciante sans trop se préoccuper de ses études. Doué pour le dessin, il passait la plupart de son temps à faire des caricatures d’abord de ses enseignants, puis des gens du Havre. Un jour se rendant compte qu’il pouvait tirer de l’argent de cette activité, il a commencéà offrir ses services derrière une rémunération.

C’est au Havre qu’il rencontre, encore tout jeune, un peintre paysagiste Eugène Boudin qui va influencer toute sa production suivante. En réalité Monet détestait les œuvres de cet artiste, et il n’avait aucune envie de le rencontrer. C’est le hasard et l’entêtement du titulaire de la petite boutique qui exposait et vendait les œuvres des deux peintres qui provoqua la rencontre. Monet pourtant ne se plia pas facilement aux invitations courtoises de l’artiste qui l’invitait à aller peindre avec lui en plein air, il préférait sans doute ses croquis rapides. Mais à bout de justifications pour refuser de travailler ensemble, il dut se résigner et accepter les conseils et les remarques de Boudin. Comme il le reconnaît lui-même, ce fut à partir de ces rencontres qu’il commença à avoir un regard nouveau vers le paysage.

En 1865 deux tableaux de Monet sont exposés au Salon de Paris (À partir de 1863, le Salon se tient tous les ans et un jury composé de membres de l'Académie des Beaux-Arts et de précédents médaillés du Salon sélectionnent les œuvres exposées. Pour la seule année 1863, 4000 œuvres furent refusées sur les 5000 demandes faites par quelque 3000 artistes, ce qui conduisit en 1863 à la création du "Salon des Refusés"). Certains suggèrent que c’est un mauvais tour des organisateurs contre Manet, qui avait été refusé, en jouant sur l’assonance des deux noms. L’année suivante le Salon accepte deux nouveaux tableaux dont « Femme en robe verte » qui obtient un vif succès et des propos élogieux de la part de Zola. Le modèle est Camille Doncieux, qu’on retrouve dans plusieurs œuvres et qui va devenir sa femme en 1870. Malgré ses succès la situation économique de Monet est difficile.

Lors de la guerre franco-prussienne, en 1870, Monet se réfugie en Angleterre où il rencontre Durand-Ruel, un marchand d’art, qui va le lancer auprès du public. En Angleterre Monet se lie d’amitié aussi avec Pissarro avec qui il partage son goût pour les paysages urbains. Avant de rentrer en France il passe par la Hollande où il dessine des moulins. Après tant de voyages, en 1871 Monet s’installe à Argenteuil, petit village sur la Seine près de Paris. Là il achète un petit bateau-atelier pour peindre sur l’eau. Il a l’idée d’une exposition collective qui sera attaquée par les critiques. Ils appellent le mouvement par le titre dérisoire

 d’« Impressionnisme ». À cause de cet échec, l’association est dissoute. Mais deux ans plus tard, lors d’une nouvelle expo inaugurée chez Durand-Ruel, Monet présente 18 tableaux parmi lesquels « La japonaise ». Selon Zola Monet, par son style, est le chef de file du mouvement impressionniste. En 1878 il s’installe avec Camille dans le petit village de Vétheuil. En 1879, Camille grièvement malade, meurt.

En 1883 Monet se rend pour la première fois sur la Côte d’Azur avec Renoir. C’est la découverte des couleurs de la Méditerranée. Puis il séjourne à Bordighera d’où il rapporte une cinquantaine de tableaux. Après une pause à Dieppe et àÉtretat, il revient vers le Sud, à Antibes.

En 1883 Monet se rend pour la première fois sur la Côte d’Azur avec Renoir. C’est la découverte des couleurs de la Méditerranée. Puis il séjourne à Bordighera d’où il rapporte une cinquantaine de tableaux. Après une pause à Dieppe et àÉtretat, il revient vers le Sud, à Antibes.

Entre 1892 et 1894, Monet peint la série des cathédrales, une cinquantaine, en s’inspirant de la cathédrale de Rouen. En 1895 il part pour la Norvège puis il revient sur la côte normande. Entretemps, grâce à plusieurs séjours, il termine une quarantaine de vues de Londres. En 1904 il va visiter les musées à Madrid. Le dernier voyage c’est la découverte de Venise en 1908. Toutefois à partir de 1900 son attention est attirée par les paysages d’eau. C’est le début du cycle extraordinaire des nymphéas, des tableaux qui mesurent 2 mètres de haut et 4 mètres de long et qui semblent capturer les reflets changeants de la lumière sur l’eau. Cette création sublime occupe un espace privilégié au cœur de l’Orangerie, inaugurée en mai 21927, après sa mort survenue le 6 décembre 1926.

 

 

 

compléter le texte

 

Monet est né à…………………………………………en ………………………………………………….

Il a passé sa jeunesse dans la ville ………………..en se consacrant surtout à………………………………

Après avoir découvert que ses créations plaisaient aux gens, il décida d’en tirer …………………………..

Mais un jour, une rencontre décisive modifia totalement sa façon de regarder …………………………….

Un artiste célèbre pour ses ………………………, Eugène Boudin, l’invita aller avec lui peindre en……….………………Monet éprouve le grand orgueil de voir ses tableaux acceptés par ………………… de Paris.

Le modèle du tableau «Femme en robe verte» est …………………, sa future……………………………..

Malgré ces succès la…………………………. de l’artiste reste précaire. La guerre franco-prussienne pousse Monet à abandonner la France pour se ……………………….en ……………….. .

Là il rencontre …….….un marchand d’art qui va le faire connaître au public.

De retour en France il s’installe dans le village de ………………………..il organise une ………………………… ……………… La critique attaque les peintres en les définissant …………………………………………… .

Malgré l’insuccès une nouvelle exposition voit le jour en ….............................chez …………………………où Monet présente ……………….œuvres.

Monet voyage beaucoup: il séjourne dans le ………………….de la France, avec ………………… puis il passe en Italie à…………………pour revenir sur la Côte, à………………………… .

Pour rendre compte du jeu de la lumière, Monet peint la série des……………..…………..à…………….. Il continue ses …………….le dernier desquels l’amène à……………………

Le chef d’œuvre de Monet reste le cycle des ………….……….où il explore les ………… de la lumière sur la surface de l’eau. Cet ensemble, placé à…………, a été inauguré………. mois.

 

 

3. Exercice individuel d’analyse - appariement

Regarde ces trois tableaux de Monet peints tous les trois sur le même sujet pendant son séjour à Argenteuil et après…

A

B

C

…lis avec attention les trois descriptions ci-après et associe chaque tableau à sa description.

N° 1 – Le paysage semble être vu à partir de l’eau. On voit bien le rivage avec des maisons qui témoignent d’une activité humaine le long du fleuve. La ligne d’horizon est bien visible même si elle ne partage pas régulièrement le tableau en deux parties égales. Plusieurs bateaux sont visibles au premier plan. Ils semblent mettre le cap vers le spectateur. Tout dans ce tableau semble suggérer le calme : en effet les voiles ne sont pas tendues et les bateaux semblent reposer sur l’eau calme.        TABLEAU n° ……….

 

N° 2   Le paysage semble être vu à partir de l’eau. On voit bien le rivage avec des maisons qui témoignent d’une activité humaine le long du fleuve. La ligne d’horizon est bien visible et elle semble partager le tableau en deux parties égales. Plusieurs bateaux sont visibles : certains au premier plan, d’autres vers le fond. Un léger mouvement de l’eau fait comprendre qu’il y a un souffle de vent qui permet de monter les voiles. Les bateaux semblent se préparer pour une régate comme le suggère le titre même du tableau.

                                                              TABLEAU n° ……….

 

N° 3 – Le paysage semble être vu à partir de l’eau. On voit bien le rivage avec des maisons qui témoignent d’une activité humaine le long du fleuve. La ligne d’horizon est visible par moments entre les voiles. Plusieurs bateaux sont visibles : certains au premier plan, d’autres vers le fond. Les touches serrées de couleur mettent en relief un mouvement sensible de l’eau sous l’influence d’un vent fort. En effet les voiles sont bien remplies par le vent et les bateaux semblent tendus pour gagner la régate.

                                                                      TABLEAU n° ……….

 

Puis essayez d’établir une succession des trois tableaux :

1)  en partant d’une sensation de calme  …………………….............................................

2) en passant par une sensation de léger mouvement ……………………………………………………….

3) pour terminer par une sensation de fort dynamisme              ………………………………………………………..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4. Exercice de compréhension écrite et remise en ordre - Exercice individuel

A-     Regarde ce tableau de C. Monet et exerce-toi à trouver le bon ordre selon les indications données 

    

 

B- Lis les phrases ci-après dans le désordre. Repère les connecteur logiques et souligne-les:

1)Ensuite, après un regard d'ensemble, on se rend compte que le contour des formes se dilue de manière à donner des masses de couleur, / 2) Deuxièmement le regard se pose sur les mâts des bateaux, les grues, les reflets dans l’eau dont les mouvements apparaissent comme autant de tracés.  / 3) on distingue aisément la gestuelle du peintre doint les «coups de pinceaux » sont visibles./ 4) En effet l’œuvre rend compte d’un effet de lumière du matin transposé dans le domaine de la couleur et la pâte picturale est posée rapidement,  / 5) lumière, couleur, peinture sont les sujets premiers du tableau./ 6) Tout d’abord, il faut remarquer que dans ce tableau Monet peint l’ancien avant-port du Havre et il veut peindre la qualité de l’air qui entoure le motif et travaille en plein-air /7) En conclusion, pour Monet c’est  “l’impression d’un instant”  qui est plus importante que le sujet représenté proprement dit. / 8) on ne distingue pas vraiment la limite entre les formes et leurs reflets dans l’eau / 9) En somme, ce tableau traduit l’impression du peintre face au motif, il s’agit de capter un instantané, de figer le temps l’espace d’un instant: /10) en se passionant pour les changements de l’atmosphère, de l’eau, du ciel, de la lumière. /11) /car certains éléments sont des simples silhouettes vues à contre-jour : les barques par exemple. / 12) Au premier coup d’oeil on note le contraste bleu/orange qui occupe presque la totalité de la toile et oppose l’ombre à la lumière.

C- Maintenant ordonne les fragments des phrases marqués par le connecteurs logiques par ordre chronologique en trois grandes parties: début, milieu, fin.

D- l’aide de l’exercice précédent, et du fait que les phrases commencent par majuscules et se terminent par des points, remets les fragment du texte dans le bon ordre. Tu obtiendras le texte final.